expo pfe map 2 headline

REMADE IN BANGLADESH

Leave a comment
Architecture, PFE, Urban Planning

The notion of design as “manifesto” – allowing the designer to operate with, against and ultimately for a given condition – was viewed with greatest esteem and considered an essential contribution by a young team to the Holcim Awards competition, and ultimately to the advancement of the field.

Holcim Awards Jury

expo pfe map 2

Projet de fin d’études 2013 / Thesis
Holcim Award Next Generation 2014

Teachers : Marc Armengaud, Sandra Parvu
Jury : Emmanuel Amougou M’bala, Dominique LyonNicolas Bonnenfant , Marc Armengaud, Sandra Parvu.

Many thanks to the CDA (Chittagong Development Atuhority), Mr. Sarwar Uddin Ahmad, Mr. Golam Rabbani, Mr. Hossan Morad, Mr. Najm-ul Latif, the KEPZ (Korean Export Processing Zone), and Architecture for Humanity Dhaka, for their precious help and invaluable information. To all the people who took the time to talk to me in the street, I am forever grateful. Last but not least, I need to thank John Edom, for everything else.

Remade in Bangladesh

Remade in Bangladesh cherche à réinvestir, à une échelle urbaine et architecturale, l’industrie du textile bangladaise. Par la création du collectif du même nom, via une mise en relation d’acteurs ayant déjà une action concrète sur le site, on se donne pour mission de redéfinir le Made in Bangladesh tel qu’il se présente aujourd’hui, comme un mode de production précaire plutôt qu’un produit aux qualités intrinsèques et significatives.Remade in Bangladesh Geopolitics

Le projet se décompose en 4 missions du collectif Remade in Bangladesh, qui se synthétisent en une stratégie urbaine globale. Les interventions sont situées à Chittagong. Premier port du pays, deuxième plus grande ville, centre névralgique de l’import / export au Bangladesh, il s’agit, avant tout, d’une ville où les mouvements des marchandises et des corps sont inhérents à la structure urbaine

Remade in Bangladesh 5

 

 

Si ce projet est conçu comme un regard critique des mécaniques de la mondialisation sur un territoire du tiers monde, c’est avant tout le témoignage d’une alternative. Il s’agit d’illustrer la responsabilité et la marge de manœuvre de l’architecte dans une panoplie d’échelles très large, dans sa capacité à réunir autour d’une table des acteurs aux intérêts, aux atouts et aux faiblesses réels et contradictoires.

DSC_3302

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s